Bilan 2015-2017

Assemblée des Communs de Lille - Bilan 2015-2017

Origine

Voir l’historique

Réunions

Voir le calendrier et l'Historique de l'assemblée des communs lilloise

  • Novembre 2015 : première réunion “Construire dans l'action l'assemblée des communs”
  • Jusqu’au 23 février 2017 : 16 réunions “Construire dans l'action l'assemblée des communs”
  • 21 au 23 mars 2017 : “48h de la contribution” : le collectif décide de fonder officiellement l’assemblée
  • 27 avril 2017 : première “Assemblée des communs de Lille”
  • Jusqu’au 30 novembre 2017 : 5 assemblées + Co-construire à Tournai + les Roumics
  • D’octobre 2016 à octobre 2017 : 10 journées de coworking en alternance avec l’assemblée


Soit un total de 34 temps forts sur 24 mois

avec une moyenne de 13,5 participant⋅e⋅s par réunion (de 3 au démarrage à 21 au plus).

Organisation

Voir la charte des pratiques

Méthodologie

Bien que s'inspirant largement de la proposition théorique de Michel Bauwens, le collectif ne souhaite pas figer ses objectifs et méthodologies. Il s'organise donc de manière à favoriser les expérimentations et l'autonomie de ses membres. Pour ce faire, il tente de limiter au maximum les temps de plénières pour laisser de la place à des ateliers concrets et auto-gérés.

Les assemblées commencent donc par un temps de plénière d'environ une heure durant lequel les personnes se présentent, échangent des nouvelles du réseau régional des communs autour d'un repas, puis les ateliers démarrent dès que possible pour avancer sur des sujets précis sur un mode stigmergique.


  • Avantages : accueil inconditionnel des élans contributifs, favorise la créativité
  • Inconvénients : les nouveaux arrivants peuvent avoir du mal à s'approprier ce fonctionnement (timidité, peur de mal faire, besoin d'être accompagné, barrière numérique, sentiment d'illégitimité,...)

Gouvernance

Les décisions financières, de prise de position publiques ou liées à l'évolution du document "Charte des pratiques" sont prises (par les membres de l'Assemblée des Communs) selon un processus de consentement :

  • suite à une discussion de 7 jours dans le Loomio global donnant lieu à une proposition claire
  • par un vote ouvert pendant 7 jours dans le sous-groupe "Membres" du Loomio


  • Avantages : permet d'apporter ponctuellement une dimension représentative à l'assemblée
  • Inconvénients : peu de personnes participent réellement aux votes en ligne ce qui affaiblit la représentativité

A ce jour 3 décisions ont été prises via le Loomio :

> Signer l'appel de l'assemblée européenne des communs

> Valider le budget pour les 48h de la contribution

> Voter l'adoption de la charte des pratiques

Inclusion / Accessibilité

Pour favoriser l'accueil et l'inclusion des nouveaux arrivants :

  • un atelier d'initiation aux communs est systématiquement organisé lors des assemblées
  • toutes les activités (plénières, ateliers, temps de coworking, événements extérieurs,...) sont documentées dans le wiki
  • les rencontres se font à un rythme régulier connu d'avance (dernier jeudi de chaque mois) et sont maintenues même lorsqu'il y a très peu de participant⋅e⋅s


Les assemblées et les temps de coworking sont annoncés systématiquement sur Facebook, souvent sur Communecter, de temps en temps sur Demosphère, exceptionnellement sur Meetup. N'importe qui peut s'inscrire dans le calendrier prévisionnel pour organiser la rencontre suivante.


  • Avantages : la régularité donne un point de repère. Les traces écrites permettent à toute personne de prendre connaissance de la dynamique.
  • Inconvénients : la prise de notes peut être considérée comme une activité ingrate, toujours assurée par un nombre restreint de personnes qui peuvent se démobiliser. L'accumulation de notes devient contre-productive si un travail de synthèse et de vulgarisation n'est pas fait régulièrement (c'est pour cela qu'un site internet simple et clair a été produit).


> Environ 15 ateliers d'initiation avec une moyenne de 4 participants => Environ 50 personnes initiées à la notion de communs.

> 274 pages créées dans la section "Lille" du wiki

Participant⋅e⋅s

  • Toutes les activités sont ouvertes à toutes les personnes membres ou non membres de l'Assemblée
  • La liste des participants est publique. Elle est disponible sur le trombinoscope.
  • Peuvent se déclarer membres de l'Assemblée des Communs de Lille toutes les personnes qui ont participé à 2 Assemblées des Communs ou ateliers dans les 12 derniers mois.
  • La liste des membres correspond aux personnes inscrites dans le sous-groupe Loomio "Les membres"

L'Assemblée des communs de Lille compte aujourd'hui 20 membres.

100 personnes ont participé à l'assemblée de novembre 2015 à novembre 2017, dont environ 1/3 est impliqué dans au moins un commun.

Objectifs

Voir :

Les activités actuelles de l'assemblée visent essentiellement à :

> faire connaître les communs au grand public, aux communs eux-mêmes, aux institutions et aux entreprises

> animer le réseau régional des communs (et pour cela le connaître donc, entre autres, le cartographier)

> faire émerger la Chambre des communs pour traiter les sujets économiques

Productions

Ateliers

Voir la liste des ateliers

Plus de 30 thèmes d'ateliers différents ont été abordés en 2 ans, lors des assemblées et des temps de coworking.

La plupart ont été documentés, soit dans les comptes-rendus de l'assemblée, soit dans des pages dédiées.

Initiations

Fonctionnement de l'assemblée

Communs régionaux

Communs francophones

Recherche sur les communs

Economie et Chambre des Communs

  • Monnaies et finance en communs
  • Financement
  • Présentation de la Chambre des communs
  • Économie des communs
  • Chambre des Communs, licence à réciprocité et modèles économiques ouverts
  • Marque ouverte Comme une idée !
  • Financial Service for Commons

Présence en ligne

Réseau Nombre d'entrées
Twitter 371
Liste mail "échanges" 71
Liste mail "info" 172
Répertoire de communs Total : 215 (78 sur Communecter)
Groupe facebook 261

Outils numériques mis en place

Documents produits

Voir Documentation partagée

Réseautage

Des liens biens établis avec des réseaux / acteurs locaux :


Une des méthodes employées pour créer ces liens est de changer souvent de lieu pour tenir les assemblées. Cela permet de mieux connaître les tiers-lieux / collectifs / structures. Les membres de l'assemblée contribuent/participent également aux événements organisés par ces structures (voir ci-dessous).


Des membres de l'assemblée participent régulièrement à des événements dans le réseau des communs francophone :


L'assemblée des communs n'est évidemment pas à l'origine de toutes les activités en lien avec les communs de la région. Mais elle fait en sorte de relayer la communication de ces événements et elle est un endroit où l'on peut venir parler de son projet et demander l'aide des contributeurs/trices.

Influence

Des membres de l'assemblée participent à des événements en lien avec les institutions afin de partager les pratiques du collectif et faire connaître les communs :

Contributions

A des événements


Autres


Des membres de l'assemblée ont créé des liens de confiance avec une quinzaine d'acteurs locaux.

Ils ont participé/contribué à plus de 25 événements en 2 ans dans la région, en France et en Belgique.

L'assemblée est identifiée comme interlocuteur légitime et est régulièrement sollicitée pour assurer des présentations des communs et/ou de ses travaux.

Bilan financier

Le collectif Catalyst a alloué 2000€ pour les activités de l'assemblée en 2016, reportés en 2017.

Dépenses

  • Location salle Baraka (août 2016) : 159,20€
  • Location salle Maison de l'écologie (décembre 2016) : 120,00€
  • 48h de la contribution (mars 2017) : 743,46€
  • TOTAL = 1022,66€


Solde : 977,34€

Perspectives

Après deux années très riches, l'Assemblée de Communs de Lille souhaite œuvrer à une ouverture au-delà des acteurs déjà très impliqués, développer les interactions avec les communs, les structures de Écosystème des communs régionaux, les institutions, et les collectifs des autres régions. Pour cela, plusieurs pistes ont été évoquées :

  • Le format de réunion va être légèrement modifié de manière à pouvoir toucher un public plus large : on continue tous les derniers jeudi du mois, mais en alternance une fois à midi et une fois le soir à 18h.
  • Un atelier permanent "Rencontres avec les communs du territoire" sera l'objectif principal de l'année 2018, de manière à mieux connaitre les structures et les individus
  • L'idée d'étendre l'atelier "Initiation aux communs" au-delà des temps de rencontre mensuels à été évoquée (proposer l'atelier aux structures/événements qui sont intéressés)
  • Proposition de s'inspirer de l'autocollant "Brest en communs" pour proposer un équivalent local qui pourrait être téléchargé et modifié pour mettre le nom de la ville concernée