Charte des pratiques de l’Assemblée des Communs de Lille

48h de la contribution/Charte des pratiques

Charte des pratiques de l'Assemblée des Communs de Lille, version 1

21/22 Mars 2017

Ce document est évolutif. Ses objectifs sont de :

  • décrire le fonctionnement de l'Assemblée des Communs
  • permettre aux contributeurs et contributrices d'agir de manière autonome
  • faciliter les collaborations avec les autres organisations visant des objectifs similaires

Dénomination

Assemblée des Communs de Lille

Statut juridique

L'Assemblée des Communs de Lille est du point de vue du droit français une "association de fait".

Histoire

L'Assemblée des communs de Lille a commencé dans le cadre du festival "Le temps des communs" en octobre 2015, sur une idée inspirée des travaux de Michel Bauwens. L'Historique de l'assemblée des communs lilloise est documenté avec plus de détails sur le wiki.

Pratiques sociales

L'Assemblée des Communs de Lille est un réseau d'individus qui :

  • répertorient les actions de mise en commun, les pratiques collaboratives et les initiatives collectives avec lesquelles l'Assemblée est en contact ;
  • réfléchissent aux caractéristiques des usages collectifs autour d'une ressource (qu'on appelle un commun) : comment on utilise une ressource collective, comment on la développe, comment on la protège ;
  • offrent un espace de rencontre et de partage aux communs du territoire ;
  • proposent de l'aide aux communs et aux personnes qui la sollicitent ;
  • accompagnent l'émergence des communs par exemple dans le débat public et/ou institutionnel,... (influence et réseautage) ;
  • opèrent une veille et documentent les politiques publiques et les initiatives qui concernent la communauté et l'usage des communs.


Son fonctionnement :

L'assemblée des Communs fonctionne sur un système de réunions plénières et d'ateliers thématiques, elle se réunit :

  • habituellement à Lille
  • tous les derniers jeudi du mois
  • le lieu est déterminé à chaque rencontre

L'Assemblée fonctionne sur un principe de transparence et de documentation : tous les temps de plénières et d'ateliers sont annoncés publiquement par la personne qui organise sur les outils de communication, sont documentés au maximum, et alimentent les diverses ressources produites par l'Assemblée des communs.

  • La plénière de l'Assemblée des communs de Lille : se compose, autour d'un repas pris en commun, d'un tour de table de présentation, d'un tour d'actualité, et de propositions d'ateliers. Les ateliers démarrent immédiatement après la fin de la plénière, les participants circulent librement entre les ateliers.
  • Les ateliers se montent aussi librement, en fonction des besoins, entre les rencontres mensuelles, parfois sous la forme de "journées de commoning".


La mise en action des individus :

L'accent est mis sur l'accueil des élans contributifs, sur la confiance et la transparence.

Chaque membre de l'assemblée peut proposer des actions à mettre en œuvre sur un mode stigmergique :

  • une action n'a pas besoin d'obtenir de consensus pour être démarrée
  • les autres membres ont tout loisir de rejoindre une initiative ou d'en proposer une nouvelle
  • l'important est de laisser des traces écrites des actions et d'en documenter le déploiement


Les décisions :

Les actions habituelles sont prises au moyen d'ateliers autonomes.

Les décisions financières, de prise de position publiques ou liées à l'évolution du document "Charte des pratiques" sont prises (par les membres de l'Assemblée des Communs) selon un processus de consentement :

  • suite à une discussion de 7 jours dans le Loomio global donnant lieu à une proposition claire
  • par un vote ouvert pendant 7 jours dans le sous-groupe "Membres" du Loomio

Objectifs à plus ou moins long terme

  • faire le lien avec la Chambre des Communs en cours de constitution (espace d'organisation des activités économiques) ;
  • co-construire des politiques présentes ou à venir avec les institutions publiques
  • préparer et expérimenter des scénarios, des politiques, et des projets alternatifs

Outils

Les outils de travail collaboratif de l'Assemblée sont décrits ici : http://wiki.lescommuns.org/wiki/Lille

Membres

  • Toutes les activités sont ouvertes à toutes les personnes membres ou non membres de l'Assemblée
  • La liste des participants est publique. Elle est disponible sur le trombinoscope.
  • Peuvent se déclarer membres de l'Assemblée des Communs de Lille toutes les personnes qui ont participé à 2 Assemblées des Communs ou ateliers dans les 12 derniers mois.
  • La liste des membres correspond aux personnes inscrites dans le sous-groupe Loomio "Les membres"

Organisation financière et réciprocité

  • L'organisation financière de l'assemblée des communs de Lille est un chantier en cours, incluant :
    • ses sources de financement, et comment elle entend gérer leurs flux en fonction des types de contributions, sous la forme de contrats de réciprocité (incluant possiblement le partage, le don et la gratuité)
    • ainsi qu’une description de la redistribution des flux en interne.
  • Le collectif Catalyst a alloué 2000€ de budget à l'Assemblée des Communs de Lille pour 2016-2017 (Voir sommes prises en charge).
  • La LSC-L1 prend en charge l'hébergement des outils numériques. La réciprocité par rapport à la LSC pour ce service rendu consiste en la contribution de plusieurs membres de l'assemblée au fonctionnement de la LSC.
  • Les travaux de l'Assemblée des communs peuvent être soutenus sur Liberapay.